Shame

Depuis l'apparition des Rolling Stones au Crawdaddy Club en 1963, le rock anglais, nourri au rhythm & blues classique, est une spécialité récurrente, en dépit des modes et des tendances. Survoltés sur scène, leur habitat naturel, les cinq jeunes londoniens reprennent donc ces temps-ci le flambeau d'un rock éternel, adolescent, rageur, mais ici il n'est pas confit dans une relecture appliquée des groupes qui les ont précédés. Ou plutôt, au son des early Stones, ils ont ajouté des influences post punk, garage californien voire Shoegaze. Incarnant le renouveau du « groupe à guitares », élevé au houblon dans les pubs de la capitale, Shame a sorti début 2018 un premier album plein de sève, et accessoirement engagé, dans sa description des aspiration d'une jeunesse qui regrette le Brexit.