Roger Hodgson

Après un premier groupe, avec un certain Reginald Dwight au piano (qui se fera bientôt appeler Elton John), Roger Hodgson fonde en 1969 un autre groupe avec Rick Davies, et le nomme Supertramp. 60 millions d'albums plus tard (dont 20 millions rien que pour Breakfast In America, en 1979), Hogson quitte son groupe, en 1983, pour entamer une carrière solo qui dure encore, même s'il n'a produit que trois albums sous son nom depuis. Par contre il n'est pas avare de concerts, et le public en redemande puisque c'est le meilleur moyen de retrouver la voix de "The Logical Song", "Dreamer", "Give A Little Bit", "Don't Leave Me Now", "It's Raining Again", et tous les tubes éternels de Supertramp, que leur auteur se fait un plaisir d'interpréter sur scène.