Marcel et son orchestre

Le rock festif est une spécialité française, comme la tête de veau ou le football. Le parcours est balisé quand des Hauts de France arrive une joyeuse bande d'iconoclastes, dès la fin des années 80, qui avec force cuivres et refrains pas tristes, déguisements et énergie, ont fait se plier de rire et de danse des publics pas venus là pour se regarder les pieds en hochant à peine la tête. Une palanquée de musiciens sont passés depuis par ce collectif, qui s'est parfois arrêté de tourner, avant de reprendre la route, tant le besoin irrépressible de faire la fête est constitutif et nécessaire. Avec une douzaine d'albums au compteur, ce carnaval nordiste aux accents punk, ska, et chansons de piquets de grève a un parcours qui fait envie, et leur plus de mille concerts donnés prouvent assez que le peuple en redemande. Ca tombe bien, ils en sont issus et c'est pour lui qu'ils chantent.