Justice

Le duo de musique électronique français le plus populaire à travers le monde (car d'eux, on connaît les visages) a sorti avec Woman un troisième album synonyme, comme les précédent de superproduction autant inspirée par le disco triomphant que par le heavy métal. Justice, en live, se rapproche de la seconde catégorie, avec un son de cathédrale, des effets spéciaux de blockbuster, et des hymnes à foison. A l'ombre de leur croix légendaire et massive, et dans une débauche de lumières agressives, Gaspard Augé et Xavier de Rosnay manipulent leur synthé Valentine pour en faire jaillir le son électronique qui s'apparente le plus au rock'n'roll, dans sa version la plus furieuse.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.